Index du Forum




 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Chiriqui - PANAMA

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> CR de vos voyages de pêche ou de vos sorties en mer, destinations et informations pratiques -> Les comptes rendus de voyages
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Yves
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2012
Messages: 689
Localisation: PANAMA
Masculin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Lun 23 Juil - 03:20 (2012)    Sujet du message: Chiriqui - PANAMA Répondre en citant

En 3 jours environ 150/160 milles:





Départ de Boca Chica le 18 mi-journée après avoir fait le plein de pains de glace (une centaine de kg), de carburant (220 gl) et de pain.
Plus tout le reste:





Carlos nous prête un vivier d’appoint, une découverte pour nous.
L’ équipage est composé de Juju, moi-même et Fillo, notre Capitan embauché sur place et qui se révèlera être excellent, direction les Islas Paridas où nous devons faire réserve de « cojinuas », sorte de petites carangues.



Ici, malgré l’ attente des pêcheurs étrangers, surtout français, qui ne parlent que de jigging, popping et tout le toutim, Fillo nous explique que si nous voulons être sûrs de ne pas rentrer bredouilles, il faut pécher au vif. Bon, un peu comme partout ailleurs dans le monde, sauf que la « carnada » comme il dit, n’est pas toujours facile à faire. Partout…sauf ici !

Une paire d’heures consacrée à balancer du plastic dans l’eau ne donne rien, les marées de forte amplitude donnent un fort courant et le vent souvent contraire à cause de la configuration des lieux de pêche n’aide pas. Bredouille donc sur ces premières tentatives, avec des poppers qui quittent souvent la vague. Le bateau est bien secoué, Juju à l’avant a du mal à garder son équilibre, moi j´essaie même pas, je me rends compte tout d'un coup que j'ai pris un sacré coup de vieux, même si je ressors de ce court séjour sur l'eau plus gaillard que je n'y suis entré !...
La mer est donc plus sévère que je ne l’avais imaginé. Nous n’avons pas droit aux abords des rochers, des îlets et des "secs", à la belle houle du Pacifique de longue amplitude sur laquelle il est tellement agréable de faire le bouchon.

Nous rejoignons donc notre lieu de mouillage où nous allons, avec des mitraillettes, faire le plein de cojinuas, par 7 mètres de fond.
Et même sous la pluie !



Là, par contre, l’eau ne bouge pas, nous sommes comme des rois. Nos remplissons le vivier du bateau, puis nous les transférons dans le vivier d’appoint, un bidon plastique percé de toutes parts qu’on laisse dans l’eau accroché au bateau, ceci évite de vider les batteries. Bien vu Fillo.
Casse-croûte, BBQ de viandes diverses, un coup de Pinot noir de la maison Jadot, au lit et à demain.

Et le lendemain, nous retrouvons le vivier vide : mal fermé !

Rebelotte donc, séquence mitraillettes, avant de filet vers Montuosa où nous ferons 4 pargos de 3 à 5 kgs. Trop petits pour notre attirail, mais on a une idée de ce que peuvent être les gros, comme celui qui, après l’avoir bien ferré, ma collé la canne et les deux mains sur le plat bord du bateau avant de décrocher ! Impressionnant !





Nous passons la nuit à Montuosa, toujours dans une crique bien à l’abri. Le lendemain, nous tournons autour et Juju sort une jolie carangue à points bleus, moi je casse et je décroche sur encore deux gros poissons (on s’habitue vite à deviner le poids des impétrants, vue la puissance des cannes mises en œuvre, Fisherman et Sevenseas 80 lbs).



Un peu de traine nous approvisionne de trois bonites et direction le Hannibal Bank à quelques 10 milles.
Dans les faibles profondeurs, sur le haut du banc, bien érodé, rien. Mais tout autour c’est de la folie. Au sondeur apparaissent des montagnes de poissons, tous concentrés sur les quelques rochers saillants du banc. Là pendant 3 heures on leur ballade les bonites sur la tête, on leur descend des cojinuas à portée de gueule, rien ! Le fort courant ne nous aide pas qui nous oblige à passer en dérive, trop rapides, se replacer et revenir sans cesse. Ces passages durent une minute ou deux maxi. Bide total ! Mais un jour de moins de courant et bien plombé, ça pourrait bien cartonner.



Pour refaire le Hannibal ous allons essayer de mieux nous équiper, tout particulièrement de deux down riggers, et choisirons des périodes de marées de moindre amplitude. Pour faire 60/65 milles et revenir, il faut que ça vaille la peine.

Sur le chemin du retour que nous attaquons en début d’après midi, à la traine, nous piquons une petite coryphène et une grosse orphie…sur deux leurres différents mais aux jupes semblables noires et rouges. Je pense donc que la traîne dans la zone sera aussi une bonne technique. Mais au prix de la ballade, faudra pas se gourer de jour, et probablement attendre la haute saison pour les Yellowfin et autres Marlins.

En fin de journée et dès que les fonds commencent à remonter on accélère la manœuvre pour rejoindre Islas Secas.
Entre temps nous avons appris à conserver nos vifs pendant les parcours rapides en mettant dans le vivier du bateau la douchette du cockpit grande ouverte.

C’est dans ces îles que Juju sortira le matin suivant un joli Gallo et un Pompano (ci dessous), que moi même en perdrai un gros (encore une fois !!!) au bord du bateau. En fait les deux touches ont été quasi simultanées, et j’attendais que Juju ait fait la photo pour sortir le mien, mais le gallo a de la ressource et une capacité à se décrocher impressionnante. La même mésaventure m’était déjà arrivée au Costa Rica, sur un petit qui avait fait un saut extraordinaire.

Le Pompano



et le Gallo



Entre temps nous avons laissé les quatre pargos à l’équipage d’un petit rafiot s’escrimant à retourner une barge renversée avec une « planta » de grande taille ! Trop haute, l’ensemble s’est retrouvé le cul par dessus tête.



En fin d’après midi nous avons rejoint Boca Chica, Juju et moi assez fatigués par cette première sortie depuis longtemps : notre petit groupe électrogène s’est révélé bien utile pour la lumière le soir et le café du matin. La mer ne s’est pas révélée si commode que ça, le temps n’a pas été très ensoleillé, ce qui ne nous a pas empêchés de prendre un beau coup de soleil et nous nous sommes parfois retrouvés sous la pluie.

Les paysages ? Ah putain, c’est de la folie !!! Même malgré la grisaille qui nous a accompagné l’essentiel du temps. Tu quittes une ile, t’en trouves une autre, tu es cerné par des îlets, des rochers, des pointes mousseuses… Des cailloux qui tombent à pic dans l’eau. Des petites plages, des plageots comme on dit chez moi, une végétation luxuriante, quelques rares cocos. Des criques calmes et abritées. Faut voir pour comprendre…

Et si on parlait des Tuff ?

Extraordinaires. Tu les sens puissants, prêts à toutes les batailles. Nous n’avons eu aucune difficulté à remonter des Rapalas grand modèle, plongeants à 7 ms. Le frein est très précis, nous avons pu en juger sur les réglages pour la traîne des cojinuas, qui doivent être tenues en laisse avec le moins de frein possible pour la touche, et puissants sur les poissons, même si nous n’avons pas eu la chance de toucher du très gros.

En un mot comme en cent. On s’est régalés !

Et maintenant, on va patienter jusqu’à la prochaine, en améliorant les quelques bricoles qui doivent l’être, en particulier changer de modèle de glacière (peut-être même mettre un freezer) la notre ayant montré ses limites, et voir pour des down-riggers. Et puis on essaiera de penser à charger les batteries de l’appareil photo et de la caméra ( !), ce qui nous permettra de mettre plein d’images et films sur le site…


_________________
On n'est jamais aussi bien servi que par soi-même...


Dernière édition par Yves le Lun 30 Juil - 02:16 (2012); édité 3 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 23 Juil - 03:20 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Macabi974


Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2012
Messages: 123
Localisation: réunion
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 牛 Buffle

MessagePosté le: Lun 23 Juil - 04:58 (2012)    Sujet du message: Chiriqui - PANAMA Répondre en citant

Super le CR et sympa les photos, content d'apprendre pour les moulinets que ça fonctionne,moi cela n'a pas été le cas, alors je suis un peu moins enthousiaste et j'attends qu'on touche du gros avec pour voir ce qu'ils ont dans le ventre et surtout de faire un ou deux trip avec pour voir comment ils résistent à l'usure, à l'eau de mer etc.......... Amicalement
_________________
Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas,
c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles.
Revenir en haut
Yves
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2012
Messages: 689
Localisation: PANAMA
Masculin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Lun 23 Juil - 05:25 (2012)    Sujet du message: Chiriqui - PANAMA Répondre en citant

En fait du gros (± 30/40 kg ou + ? qui le sait ?) on en a touché. La malchance a voulu que ça tombe sur moi, et j'ai pas été foutu de les sortir. Trop de frein ou pas assez selon les cas. J'ai du mal à m'adapter à cette pêche avec les vifs...
Macabi, ces moulinets tu vas t'y faire. C'est vrai qu'ils sont différents de ce qu'on connait, la manivelle ne fait pas 15 tours à vide. Mais tu seras pas déçu, je te le garantis. Et plus tu vas taper du gros, plus tu en seras content.
_________________
On n'est jamais aussi bien servi que par soi-même...
Revenir en haut
Macabi974


Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2012
Messages: 123
Localisation: réunion
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 牛 Buffle

MessagePosté le: Lun 23 Juil - 07:02 (2012)    Sujet du message: Chiriqui - PANAMA Répondre en citant

Bien sur Yves c'est tout ce que j'espère!!!! Amicalement
_________________
Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas,
c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles.
Revenir en haut
Spuntale


Hors ligne

Inscrit le: 13 Avr 2012
Messages: 382
Localisation: Ailleurs
Masculin

MessagePosté le: Lun 23 Juil - 20:27 (2012)    Sujet du message: Chiriqui - PANAMA Répondre en citant

merci pour ce beau report, les fish sont beau, mais le gallo quelle bestiole, superbe, un jour je viendrais mis frotter


dit yves qu'est ce qui te chagrine dans la pêche au vif....je mis entend un peu, en med bien sur, mais ce doit etre plus ou moins la même chose chez toi, en plus facile je pense
Revenir en haut
jujuchiriqui


Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2012
Messages: 1 301
Localisation: Panama

MessagePosté le: Mar 24 Juil - 01:29 (2012)    Sujet du message: Chiriqui - PANAMA Répondre en citant

perso, je me regale a la peche au vifs, surtout en tenant le fil dans la main...
Revenir en haut
Yves
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2012
Messages: 689
Localisation: PANAMA
Masculin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Mar 24 Juil - 02:10 (2012)    Sujet du message: Chiriqui - PANAMA Répondre en citant

Spuntale a écrit:
merci pour ce beau report, les fish sont beau, mais le gallo quelle bestiole, superbe, un jour je viendrais mis frotter
dit yves qu'est ce qui te chagrine dans la pêche au vif....je mis entend un peu, en med bien sur, mais ce doit etre plus ou moins la même chose chez toi, en plus facile je pense


Le pb c'est le circle hook...
Tu traînes à 700 tours, ta conijua accrochée derrière la tête, le frein du moulinet à peine serré. Le poisson mord et tu laisses filer un instant avant de mettre du frein au moulinet en tournant la molette...
C'est complètement contradictoire avec la pêche que j'ai pratiquée au sarc, pickup ouvert, mais frein établi sur le moulinet... Tu laisses partir et puis tu fermes le pickup et tu ferres.
Là le mec il appelle ça l'hameçon automatique: rien que ça, ça me choque... Je dois faire un blocage psychologique...
Mais la procaine fois je foutrai la branlée à Juju, qui a tord de ramener sa fraise sur ce coup.
_________________
On n'est jamais aussi bien servi que par soi-même...
Revenir en haut
CHRIS 974


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2012
Messages: 47
Localisation: SAINT LEU REUNION
Masculin Taureau (20avr-20mai) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mar 24 Juil - 14:26 (2012)    Sujet du message: Chiriqui - PANAMA Répondre en citant

beau cr par contre pas beaucoup de poisson
je suis comme toi yves je n'aime pas les circles tu dois attendre la mise en tension et aprés tu ferres
si tu ferres trop tot décroché pour la reunion je trouve que c'est bien que pour les rouges (merou) pour le reste
Revenir en haut
jujuchiriqui


Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2012
Messages: 1 301
Localisation: Panama

MessagePosté le: Mar 24 Juil - 16:44 (2012)    Sujet du message: Chiriqui - PANAMA Répondre en citant

C' est vrai, pas beaucoup de fish mais c' etait la premiere pour le bateau et les pecheurs.
Quand on aura prit nos marques ca ira beaucoup mieux, et puis il faut rajouter que c' est aussi ca la peche.
Ce coup ci nous avons fait beaucoup de chemin afin de voir le maximum, la prochaine fois nous irons a un seul endroit et nous le prospecterons a fond.


L utilisation du circle en ce qui me concerne est largement meilleure selon certain type de peche, comme pour le vif.
Revenir en haut
jujuchiriqui


Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2012
Messages: 1 301
Localisation: Panama

MessagePosté le: Mar 24 Juil - 16:47 (2012)    Sujet du message: Chiriqui - PANAMA Répondre en citant

il faut aussi dire que l' on a passé un jour à traîner pour le gros, donc forcement, il y a moins de prises.
De manière générale les poissons avaient le bec fermé, mais il est certain que ces zones ont un enorme potentiel.
Revenir en haut
Yves
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2012
Messages: 689
Localisation: PANAMA
Masculin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Mar 24 Juil - 19:39 (2012)    Sujet du message: Chiriqui - PANAMA Répondre en citant

CHRIS 974 a écrit:
beau cr par contre pas beaucoup de poisson
je suis comme toi yves je n'aime pas les circles tu dois attendre la mise en tension et aprés tu ferres
si tu ferres trop tot décroché pour la reunion je trouve que c'est bien que pour les rouges (merou) pour le reste


Ici, au panama, c'est le release quasi systématique.
On garde les pargos, les YT éventuellement, les coryphènes.
C'est pourquoi les circle, qui ne s'accrochent qu'aux commissures des lèvres, facilitant l'extraction et la remise à l'eau dans de bonnes conditions.

Pour améliorer la performance j'ai décidé de pécher comme je le faisais avec les sarcs !
Je vais mettre 5/10 ms (l'expérience me dira au fil du temps la bonne longueur) au fond du deck entre le premier anneau et le moulinet, et je tiendrai la ligne entre deux doigts.
Style drop-back.
Lorsque cette réserve de ligne sera épuisée par la touche et la première tirée le poisson se retrouvera en direct sur le frein ! Et là, en avant la zizique !!!

_________________
On n'est jamais aussi bien servi que par soi-même...
Revenir en haut
clemcoco


Hors ligne

Inscrit le: 11 Avr 2012
Messages: 60
Localisation: NOUVELLE CALEDONIE

MessagePosté le: Jeu 26 Juil - 05:12 (2012)    Sujet du message: Chiriqui - PANAMA Répondre en citant

Super trip !
Revenir en haut
Yves
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2012
Messages: 689
Localisation: PANAMA
Masculin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Jeu 26 Juil - 15:04 (2012)    Sujet du message: Chiriqui - PANAMA Répondre en citant

Ouais, on s'est régalés.
Ce qui est sympa aussi c'est la grande variété de poissons. A la touche tu peux jamais savoir ce que c'est.
On a pu voir ce qui clochait dans notre organisation et on a déjà commandé deux nouvelles "super" glacières. Les vieilles vont passer au rancard...
On a aussi retiré le pieds du fauteuil de pêche qui nous a ennuyé tout du long, bien planté au milieu du cockpit. C'est beaucoup plus facile qu'on croyait parce que Scopinich qui nous l'a installé en Floride avant le départ du bateau a mis plaque et contreplaque qui restent en place et ne gênent pas du tout. 6 écrous et le pied est de nouveau en place, C'est l'affaire de 5 mns. On ne le ressortira qu'à la période des marlins.
La limite sera hélas toujours la réserve en carburant si on veut aller jusqu'au Hannibal, mais il parait qu'en pleine saison (l'hiver) il y a des bateaux mère (dortoirs avec petits fishing autour) qui peuvent approvisionner.
On a aussi la possibilité de mettre des réservoirs souples dans les coffres à poisson. Ça nous ferait 120 gallons en plus, mais c'est très cher...
le seul pb qui reste insoluble c'est le BBQ et la pluie !
_________________
On n'est jamais aussi bien servi que par soi-même...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:21 (2016)    Sujet du message: Chiriqui - PANAMA

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> CR de vos voyages de pêche ou de vos sorties en mer, destinations et informations pratiques -> Les comptes rendus de voyages Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com